Beurk, j’aime pas!

Votre tendre moitié ne supporte pas les choux de Bruxelles ni le saumon cuit, l'ado rebelle a englouti la moitié de votre frigo dès le retour de l'école et le petit dernier fait la grimace dès que vous lui servez autre chose que des pâtes et des tartines au choco... Bref, au moment de vous mettre à cuisiner, vous êtes comme légèrement crispé(e). Je l'étais aussi mais j'ai trouvé comment remédier à ça 🙂